Call of Duty Infinite Warfare un jeu très orienté futuriste

Wan

Wan

, Non classé

Infinite Ward a dévoilé son nouveau jeu, Call of Duty Infinite Warfare, un jeu au contenu très futuriste, mais preuve de réussite.

Dépassé les limites

L’éditeur qui avait déjà proposé Black Ops 3 qui avait déjà un caractère futuriste étonnant, Call of Duty est dévoilé cette année avec un extrait qui dirige encore vers l’avenir.

Baptisé Infinite Warfare, ce nouvel album amène le joueur dans une guerre interplanétaire dans lequel, il jouera le rôle du commandant du Retribution, appelé Nick Reyes, dont la l’unique mission est de déjouer les plans combatifs de l’amiral Salen Kotch.

Il s’agit d’un nouvel opus, orienté science-fiction, mais de façon plus prononcée et qui jouit toujours d’un scénario bien élaboré et notamment animé avec plusieurs personnages importants dans le Retribution, que le joueur doit essayer de garder en vie.

C’est également dans Retribution que le joueur sera tenu d’essayer d’évoluer dans le jeu, car c’est à ce moment qu’il prendra la décision d’entamer une mission importante, dont le but sera de faire évoluer l’intrigue ou différemment, profiter d’une seconde mission pour trouver d’autres armes et passer son temps à découvrir des séances impressionnantes.

En fait, le dernier Call of Duty est un jeu libre dans son amélioration avec globalement 7 missions principales, et 9 missions mineures. Ces missions ne sont pas importantes, mais elles donnent toutefois la possibilité de saisir certains bonus, des armes et de proposer de très bonnes séquences de jeu. Bien qu’étant un jeu FPS, Infinite Warfare pourra séduire les aficionados de luttes spatiales avec en prime, quelques parties de shoot très riches.

Dans certaines mises en scènes et à travers différentes missions mineures, le jouera pourra contrôler un vaisseau Jackal et lancer une attaque contre la flotte adverse donnant naissance à des combats intergalactiques assez mystique d’un point de vue visuel. On y découvre, une véritable intensité grâce à un gameplay agité et des pilotes d’élite qu’il faut absolument abattre en premier, car ils sont dotés d’une habileté supérieure à celles des pilotes « simples ». Dans le jeu il est d’ailleurs possible d’alterner entre FPS et Shoot, tuant de ce fait, la monotonie qu’on voit dans la majorité des FPS.