Grande fusion de 120 milliards de dollars prochaine entre Dow Chemical et DuPont

Wan

Wan

, Non classé

Dow Chemical et DuPont deux géant de la chimie veulent se rapprocher pour 120 milliards de dollars en vue de créer un mastodonte du secteur, avec des activités qui proposent des pesticides, des OGM, des isolants thermiques Styrofoam et la fibre synthétique Kevlar, qui sert à fabriquer des gilets pare-balles.

Les chimistes américains Dow Chemical et DuPont envisagent fusionner pour 120 milliards de dollars pour donner naissance un à un géant, avec des activités proposant des pesticides, des OGM, l’isolant thermique Styrofoam et la fibre synthétique Kevlar, donnant la possibilité de créer des gilets pare-balles. Les deux firmes, qui sont pressées par des investisseurs activistes, espèrent ainsi apporter une réponse à la chute des prix des matières premières et au frein de grandes économies émergentes (Chine et Brésil) qui ont démarré la rentabilité du secteur, forçant de grandes manœuvres.

Dow Chemical et DuPont sont en pourparlers avancés, ont indiqué dans la nuit de mardi à mercredi 9 décembre des sources financières, une annonce qui vient confirmer des informations du Wall Street Journal.

D’après la figure à l’étude, les deux chimistes vont réunir leurs forces pour commencer, d’après ces deux sources. Il se peut qu’ils fassent ensuite une de l’entreprise en trois activités : une dans l’agriculture, une seconde dans les produits de chimie de spécialité et une autre dans la chimie traditionnelle. A la fin, l’objectif serait de donner faire en sorte que ces trois activités deviennent in dépendantes, d’après les deux sources.

Ainsi, Dow Chemical et DuPont viendraient à satisfaire au voeu des milliardaires américains Daniel Loeb, actionnaire du premier à travers son fonds Third Point, et Nelson Peltz, actionnaire dans la seconde via sa société Trian. En fait, les deux actionnaires qui critiquent la rentabilité jugée peu satisfaisante des deux groupes, souhaitent depuis des mois une séparation des activités afin de gagner davantage de dividendes pour les actionnaires.