Les ventes de logements en hausse en Ile-de-France

Wan

Wan

, Blog

L’indice Notaires-Insee portant sur le logement ancien a été rendu public ce jeudi 26 novembre. Il vient ainsi confirmer le rebond du marché immobilier, avec des ventes en hausse considérable au troisième trimestre. Les acquéreurs profitent toujours d’un crédit interessant et, même si la hausse s’amorce, les prix demeurent sages.

+25 %

argent-placement-investissement-immobilier-parisC’est l’augmentation des ventes de logements anciens en Ile-de-France, au troisième trimestre, comparé à la même période de 2014. Il représente 46 610 logements, soit 9 500 de plus que l’an passé.

A la fin du mois de septembre, 753 000 ventes ont été notées en France sur les douze derniers mois, avec une hausse de 4,2 % sur un an. « Nous avons renoué avec les volumes d’activité qui avaient précédés la crise de 2008, indique maître Thierry Delesalle, notaire chargé du cas pour les notaires franciliens.

La performance annuelle ne dépassera pas cependant 5 % à par rapport aux années 1999 à 2007, suite à un premier trimestre complexe », souligne-t-il.

8 000 euros

A Paris, le prix moyen du mètre carré se augmente doucement, de +0,7 % comparé au trimestre passé, et a donc passé la barre des 8 000 euros, mais son amélioration demeurent insignifiante sur l’année (– 0,9%) et les notaires prédisent sa stagnation, sauf quelques points de tension dans les arrondissements essentiels (1er et 2e, +10 % sur un an, et 4e, +3,9 %). Cinq arrondissements, les 1er, 4e, 5e, 6e et 7e, passent désormais au-dessus des 11 000 euros le mètre carré, le 6e demeure le plus couteux avec 11 590 euros de moyenne, alors que le 4e arrondissement est supérieur désormais au 7e 11 450 et 11 200 euros.