Anatec lance sa première assurance-vie sur le marché

Ben

Ben

, Non classé

Leader dans le marché des fintechs de l’épargne, Anatec lance WeSave, le premier contrat d’assurance-vie en ligne, un projet de luxe, pour une gestion humaine.

Pour se démarquer de ses rivaux, Anatec qui évolue sur un marché où la concurrence est rude, c’est-à-dire celui de l’Assurance-vie, a choisi de faire une offre haut de gamme adressée à une cible très particulière.

Son premier produit baptisé WeSave Patrimoine a été lancé le 19 avril avec Suravenir. Gérée en fonction de 10 leviers de risques et d’un fonds en euros, Anatec essaie de proposer un assortiment aux différents contrats.

L’entreprise voudrait aussi prendre de l’avance sur ses concurrents en proposant une gestion humaine. Il ne sera pas question d’un robot pour calculer les allocations, mais plutôt une équipe de spécialistes qui suivra les propriétaires d’assurance vie.

Ainsi, grâce Anatec, se sert de WeSave pour gérer le patrimoine, pour apporter du conseil, propose des prises de rendez-vous physiques par visioconférence, alors que sur les autres plateformes cela se fait différemment.

Pour ce faire, l’entreprise a choisi de privilégier le haut de gamme, afin d’attirer de nouveaux clients. La démarche d’Anatec repose sur la confiance et le conseil afin de rassurer les clients qui voudraient bénéficier des placements performants quand on sait que les placements qui rapportent sont rares.